Propreté

Où mettre quels « déchets » ?

Au Point d’Apport Volontaire

(containers situés au terrain communal) = tri sélectif

– Les emballages en verre (Bouteilles, bocaux, flacons …)
– Les Papiers (journaux, magazines, annuaires, livres …)
– Les emballages cartonnés (boites et suremballages, cartons de pizza)
– Les briques alimentaires (jus, lait, soupe …)
– Les emballages métalliques (boites de conserve, barquettes aluminium, canettes, aérosols, …)
– Les bouteilles et flacons plastiques (eaux, huiles, yaourts à boire, lessives, détergents …)
– NOUVEAU : les emballages plastiques (sacs, pots de yaourts, films plastiques qui recouvrent les courriers…)

A la déchèterie (de Conlie ou de Sillé-le-Guillaume)

– déchets verts (ils sont ensuite broyés et utilisés en agriculture biologique)
– gravats
– encombrants
– textiles et chaussures
– cartouches d’encre
– produits toxiques, solvants, peintures…

Dans les sacs de la 4CPS

– le reste des ordures ménagères.

Le ramassage des sacs d’ordures ménagères a lieu le lundi matin. Seuls les sacs marqués « 4CPS » sont emmenés par le camion benne.
La distribution des sacs se fait en début d’année en fonction du nombre de personnes par foyer.
–> Plus d’infos sur le site de la 4CPS

Déchèterie de Conlie*
23 rue de l’Épinaube (route de Mézières) – 02.43.20.28.23 ou 06.24.34.49.25
Ouverte le lundi, mardi, mercredi et jeudi de 14h à 17h45 (particuliers et professionnels)
et le vendredi et samedi de 9h à 11h45 et de 14h à 17h45 (particuliers
uniquement)

Déchèterie de Sillé-le-Guillaume*
350 rue Marcel Tabur – ZI d’Esse – 02.43.20.23.80
Ouverte le lundi et mardi de 13h à 15h45
le mercredi, vendredi et samedi de 9h à 11h45 et de 14h à 17h45
le jeudi de 10h à 11h45

*Pour l’accès aux déchèteries, se munir de son badge.

Plus d’infos sur la gestion des ordures ménagère au 02 43 52 11 67 ou sur le site internet de la 4CPS

 ATTENTION

– Les encombrants, mis avec les poubelles, ne sont pas ramassés.
– La grande poubelle de la place est réservée à l’usage exclusif de la salle communale.

L’indiscipline génère des surcoûts importants pour la collectivité.